Depuis que nous nous baladons avec une planche de surf sur le toit, nous longeons tranquillement la côte Pacifique à la recherche des meilleurs spots pour debutants que nous sommes. Ce qui signifie, pas de cailloux, des vagues bien déferlantes mais pas trop hautes non plus, une douche pas loin si possible. Et oui surfer et vivre dans un Kombi impose une logistique assez complexe. Entre l'installation de la douche solaire et l'étendages des combinaisons il faut un peu d'organisation, mais on commence à être rodés. 
Donc quand notre pote Solène nous avait parlé d'un surf camp dans un paysage naturel où elle était passée au début de son voyage non loin de là oú nous nous situions, on s'est dit que c'est bon on avait un plan! On s'est donc mis en route pour Surf Camp de Puerto Maguillines. Aussi appelé Masis' Place.

Since we got a surf board on top of our Kombi, we follow the Chilean Pacific coast looking for the best beginners surf spots. Which means, no rocks, strong but not too high waves, a shower not too far. Yes surfing and living in a Kombi do requires a complex logistic. Between the installation of the solar shower and the hanging out of our wetsuits it needs a bit of organisation, but we're starting to get there.

À notre habitude nous avons su marquer notre arrivée. Notre GPS nous ayant indiqué une route alternative passant par un chemin de terre, type coulée de boue et nous guida jusqu'á une barrière fermée. Impossible de faire demi tour dans ces montagnes, mais nous étions a quelques centaines de metres de notre destination finale. Pour notre première rencontre avec Masi, il dut aller chercher la clef de cette barrière auprès de l'office des forets pour nous sortir de là.

As usual, we did make an arrival. Our GPS did guide us to an alternate muddy road which led us to a closed barrier. Impossible for us to turn back in these mountains, and we were just a few meters away from Masi's place. This is how we met Masi, he had to save us on a Wednesday night by going to pick up a key from the forest office in town to open up the barrier...

Quand on s'est réveillés le lendemain matin on a vite compris la recommandation de Solène. Niché au bout d'une route en direction du port de Maguillines, Masi's Place est un camping au naturel. Des cabañas en bois et des domes. Et quelques emplacement de camping. Quelques douches, des toilettes (le luxe!) et un petit resto. (avec un wifi capricieux). Des vagues à notre portée et du soleil en continu. On s'est vite dit qu'on était plutôt pas mal et qu'on aimerait peut-être y rester.

When we wake up the next morning, we quickly got why Solene did recommend this place. Nested at the end of a one way road only going to Maguillines harbour. Masi's Place is a wild camping. Wooden cabañas and camping places. Few showers, toilets (luxury!) and a small restaurant (with a dropping Wifi). Waves which could surf and sun all day long. We quickly thought it was a place where we would like to crash for a while.


Le hic, c'est que tout ça n'était pas gratuit, et ne rentrait pas vraiment dans notre budget. La première fois que nous avons discuté avec Masi et lui avons parlé de nos anciens boulots c'est lui qui nous a parlé d'un troc possible. Du coup on a réfléchi et Amaury s'est dit que plutôt que de lui refaire sa com on aimerait améliorer son lieu...Et vite Amaury a eu plein d'idées: delimiter les emplacements Van, y construire des tables avec des sièges, installer des portes manteaux dans les douches, faire des enseignes pour le camp... Masi fut enchanté par la proposition et nous pouvions ainsi rester chez lui en échange d'un peu de boulot quelques heures par jour. 
Quelques jours après notre arrivée Solène nous a meme rejoint et s'est mis a bosser avec nous!

The only thing is that this lovely place wasn't free for us to stay. And did not really fit in our budget. The first time we discussed with Masi we talked with him about our old jobs and he did mention we could make a deal . So we thought about it and Amaury thought instead of working on his communication we wanted to improve his place...Quickly Amaury had plenty of ideas: build tables and seats, paint some signages, build van's places... Masi loved the proposal and said we could stay there and work there as long as we wished. A few days later our friend Solène joined us and worked with us!
Samuel qui travaille sur le camp depuis 5 ans nous a beaucoup aidé et beaucoup appris.
Samuel who worked at the place for the last five years, taught and helped us.
On a ainsi passé 15 jours chez Masi. Entre un peu de construction de meubles, des sessions de surf et quelques allers retours dans la ville de Constitución pour des papiers. Et oui le Chili aimant la bureaucratie, au mois de Mars de chaque année vous devez racheter un permiso de Circulación pour votre véhicule. Donc tout le Chili se rend au service du trafic pour renouveler ce papier chaque année au même moment. Vous faites donc un peu la queue, mais comme tout ici c'est plutôt bien organisé. Bon nous en temps qu'étranger nous avons eu le droit a un traitement special parce qu'il nous manquait quelques papiers et on a ainsi appris que le Kombi roulait sans permiso de Circulación depuis 3 ans. Merci les anciens proprios!

This is how we spent 15 days at Masi's. We built furnitures, enjoy long surf sessions and visited Constitución for some administrative bits. Yes Chile does like bureaucracy and in March of every year, every car's owner have to renew their Permiso de Circulación. So every March all Chile goes to the same administrative service of every town to renew this paper at the same time. You do have to wait, but like everything else here it's pretty well organised. As foreigners we were of course missing some papers, and this is how we've discovered that the Kombi was driving around without a Permiso de Circulación since 3 years. Thanks again to the old owners!
Niveau surf, il y a du boulot. :)
We definitely need to improve our surf level. :)

Sur la route de Constitución
En se baladant autour de chez Masi.
Going around Masi's Place.
Un matin en nous réveillant nous avions un Kombi Jaune á côté de nous. Identique à celui de Mercedes et David avec qui nous avions passé le soir de Noël. Et en effet c'était bien celui-ci, mais avec de nouveaux proprios: Guillaume et Dounia. Des potes de Mercedes et David, qui se baladait en Amérique du Sud avant d'aller se poser au Panama pour y acheter un terrain. Et dans l'attente de la construction de leur B&B ils logeront dans leur Kombi!

One morning when we woke up we've seen a yellow Kombi parking next to us. Similar to Mercedes and David's one, with who we spent Christmas eve in El Chaltén. And indeed  it was this Kombi, but with new owners: Guillaume and Dounia. Friends of Mercedes and David, who are travelling around South America before going to settle down in Panamá and buy a field there. And while they will wait for their house to be built they will live in their Kombi!
Quelques animaux marins ont eux aussi décidé faire une pause sur le camp.
Some of the ocean animals who also decided to settle down at the camp.
Après 15 jours sur place, Solène nous a quitté pour continuer la route de son côté. Puis nous l'avons précédé, notre boulot terminé nous étions conscients qu'ils étaient temps pour nous de repartir et quitter le confort de cet oasis.

After 15 days at this place, Solène left us to keep going on her side. It was time to go for us as well. Our job there was done and we knew we were starting to miss being on the road, even if we were leaving a comfortable place behind.
Next stop. Pichilemu. Capital del Surf.​​​​​​​​​​​​​​
Bon on a néanmoins eu le droit de lui refaire son logo :)

We did manage to redo his logo.
Back to Top